Lifestyle in Normandy
Chers visiteurs,

Notre boutique "L'Embellie" est fermée depuis début janvier 2014.

Une nouvelle vie s'offre aujourd'hui à moi, dans un nouveau pays, avec de nouveaux projets..
Voilà pourquoi, ce blog qui dormait, renaît et change de nom!
Via "Bricoles & Girandoles", je vais vous faire partager mon art de vivre ici en Normandie : art de la table, recettes, trucs maison, bricolages mais aussi mes découvertes, mes passions... et, comme la chine, la restauration de meubles, la customisation, la création, font partie intégrante de mon être, quelques objets seront mis aussi en vente.

Cordialement.
Joëlle.

04/12/2013

Lithophanie



Non, ce n'est point une fête 
comme celle du mois de février!


Ce mot , venant du grec lithos, « pierre » et phaneia
(de phainein) « paraître » indique un objet: 
plaque, lampe, photophore... 
dans une matière comme le biscuit
le verre, l'albâtre, voir du plastique 
qui a été incisée et gravée de sorte à ce 
qu’elle permette de faire apparaître une image 
par translucidité devant une source de lumière, 
plus l’épaisseur de la plaque étant fine, 
plus la translucidité étant marquée.

-vendue-

C'est vraiment à contre-jour, derrière une lumière que
le travail effectué prend alors réellement "vie" 
et on peut alors apercevoir sa beauté et 
 sa grande profondeur avec une quantité de détails inouïs 


À l'origine, ce procédé utilisé jusqu'à la fin du XIXe siècle,
s'est développé dans les manufactures de porcelaine.
Une plaque de porcelaine non vitrifiée était pressée 
sur une plaque en relief qui allait servir de guide après 
pour le processus de gravure.
Le dessin apparaissait alors dans cette matière au départ
opaque grâce aux jeux de transparences dûs 
aux différentes épaisseurs de gravure.
Plus tard, cette technique a été utilisée 
pour la fabrication du verre moderne.


Généralement, ces plaques étaient pendues devant les
fenêtres ou plusieurs panneaux étaient mis ensemble 
devenant ainsi une lampe éclairée soit par une bougie
 et plus tard par une lampe à pétrole.


Le brevet des lithophanies a été déposé à Paris en 1827
Peu de temps après, la plupart des manufactures 
de porcelaine en produisirent dans toute l'Europe 
car ces produits fort à la mode, 
furent fortement copiés par la concurrence. 
 Limoges excellait mais aussi, de 1830 à 1862,
la  Manufacture royale de porcelaine de Berlin.
On pu alors les voir partout, 
dans les intérieurs de l'époque 
mais aussi en objets religieux.






Toujours édités par la Maison Bernardaud, 
ces lithophanies sont aujourd'hui de jolis photophores.
Nous vous en proposons aussi dans notre boutique, 
 comme de très jolis cadeaux à offrir, en toute occasion, 
ou à collectionner.

Tout est vendu


Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...