Lifestyle in Normandy
Chers visiteurs,

Notre boutique "L'Embellie" est fermée depuis début janvier 2014.

Une nouvelle vie s'offre aujourd'hui à moi, dans un nouveau pays, avec de nouveaux projets..
Voilà pourquoi, ce blog qui dormait, renaît et change de nom!
Via "Bricoles & Girandoles", je vais vous faire partager mon art de vivre ici en Normandie : art de la table, recettes, trucs maison, bricolages mais aussi mes découvertes, mes passions... et, comme la chine, la restauration de meubles, la customisation, la création, font partie intégrante de mon être, quelques objets seront mis aussi en vente.

Cordialement.
Joëlle.

30/05/2012

Que faire avec des cagettes à fruits ?



Les fruits sont là, avec leurs cagettes en bois !
Voici une idée pour transformer celles-ci
en mini potager pour votre balcon ou jardin :


Matériel :


- cagettes à fruits en bois ( à demander à son épicier)
- des sacs plastiques (si possible épais)
- une agrafeuse
- du terreau
- foreuse
- billes d'argile ou tessons de pots en terre
- plantes aromatiques, légumes à repiquer et /ou fleurs

Pour décorer le bois (facultatif):
- primer bois blanc
- peinture de fond selon votre choix 
- vernis en bombe
- pochoir
- stick à l'huile pour pochoir,
le coloris de votre choix
- pinceaux pour pochoir

ou
- serviettes ou papier d'emballage (selon votre choix)
- vernis colle

Marche à suivre :

Si les parois ont un chouette dessin, laissez les ainsi.
Par contre, si vous voulez les changer,
passez une couche de primer bois et la couche de fond.
Puis amusez vous avec des pochoirs selon votre choix
(ici des motifs de feuilles)
laissez sécher puis protégez avec le vernis.
Vous pouvez aussi les "customiser"
avec des serviettes ou papier d'emballage,
que vous protégez aussi avec le vernis colle vitrificateur,
pour obtenir ce genre de résultat :


Percez le fond du cageot à la foreuse de quelques trous.
Tapissez le fond et les côtés de la cagette
avec les sacs en plastique en les adaptant à la forme
et en les agrafant sur les parois.
Perforez le fond avec une fourchette.
Mettez dans le fond une couche de billes d'argile
ou des tessons de pots en terre
(cassés au marteau pour avoir de petits morceaux), 
afin de former la couche de drainage.
Remplissez de terreau puis
garnissez avec les plantes aromatiques
et/ou des fleurs et/ou des légumes
comme des salades à couper...


A vous de vous amuser et de créer
des cagettes à thème (décoration des parois concordante au thème) :
exemple: "la Provençale"
avec du thym, origan, lavande, romarin...
Ps: pour celle-là, ajoutez du sable à votre terreau
afin d'alléger la terre et arrosez très peu.

Idée cadeau
quand on est invité, à un barbecue par exemple :
 facile à faire, facile à transporter,
pas cher, sympa & utile!



28/05/2012

Prendre l'air


Le beau temps est enfin là,
les jardinières de la boutique fleurissent


et nos meubles prennent l'air sur le trottoir...

Paravent fait de 2 anciens volets
datant de 1880, venant de Normandie
(vendu).
Devant, petite chaise de nourrice
actualisée par l'Embellie.

Détail du paravent chiffré (vendu).

Sur la petite chaise de nourrice,
peinte en coloris "Boudoir"
-Création l'Embellie- vendue
coussin déhoussable, en plumes -vendu-
chiens Scottish dans différents tissus.

Détail du petit écureuil  -Création de l'Embellie-.




23/05/2012

Nouveautés



Regardez les bien :
elles ont toutes des différences : couleurs, détails...
et cela,
à cause d'un nouveau procédé d'impression!

Voici, au XIème siècle, l'arrivée d'un nouveau procédé, relativement simple, d'impression sur la faïence : 
 partant d'une plaque de cuivre, préalablement gravée,
on encre les creux, on y dépose une feuille de riz extrêmement fine qui absorbe l'encre
et on la reporte sur le biscuit avant recuisson.
Ce procédé a pour avantage que la pâte de biscuit
absorbe la couleur, laquelle est littéralement cuite
dans la pâte, donc plus résistante.
A la différence de la décalcomanie,
elle ne présente pas de relief.

Lot de 6 assiettes en faïence (vendues)
de la manufacture Impériale et Royale de Nimy,
époque Mouzin-Lecat et Cie (1851-1890)

Petite peinture sur bois (vendue),
devant, jardinière en fonte.


22/05/2012

"Manga"

Suite à la visite de l'expo sur les estampes d'Utamaro,
je continue le voyage dans les estampes japonaises :

 

Le mot manga qui figure dans le titre
ne se réfère pas aux manga
telles que nous les connaissons aujourd'hui.
Le terme est composé de ga désigne la représentation graphique (« dessin », « peinture » « image dessinée »)
et de man « involontaire », « divertissant », « sans but ».
En usage dès le XVIIIe siècle, le mot est employé dès 1814
par le peintre japonais Hokusaï pour intituler
un des ses recueils de dessins :
Hokusai manga
ou « Carnets de croquis par Hokusai » .


En 1812, Hokusai a 52 ans, célèbre pour ses estampes,
il commence alors à parcourir le pays,
de l’ancienne capitale Kyōto à la ville nouvelle de Edo (Tokyo), croquant tout ce qu'il rencontre sur son chemin.
 Suivant les conseils de Bokusen,
artiste rencontré lors de son voyage,
il publie deux ans plus tard son premier Manga :
recueil de ses innombrables carnets de croquis,
d’études originales et marginales.


Ils sont donc une collection de croquis
sur de nombreux sujets divers effectués par l'artiste,
croquis figurant dans des carnets et ne formaient pas une histoire, mais traitant de sujets séparés les uns des autres :
paysages, faune, flore, vie quotidienne  
ainsi que le surnaturel...
Documents sur le vif sur la vie, 
les activités de toutes sortes de gens et de classes sociales
à l'époque de Hokusai.



On y trouve des métiers à tisser,
des maisons, des toits, des façades, des ascètes,
des armes de samuraï, des scènes de lutte


et d'entraînement aux arts martiaux, des lutteurs de sumo,
des hommes et des femmes en train de se baigner...



On y trouve également des représentations nombreuses
de fleurs, d'animaux, tels des oiseaux, des vaches,
des sangliers, des chevaux, mais aussi certains animaux
de caractère fantastique, tels que les shishi
(lions imaginés par les Japonais), des dragons, etc...
Une autre partie des carnets décrit des épisodes surnaturels,
qui sont une plongée dans l'inconscient fantastique
des Japonais; on y voit par exemple des fantômes
de femmes mortes, sans doute trompées de leur vivant
par leur mari, et revenant se venger :
 thèmes popularisés plus tard par des films.


Ces carnets seront une "bible" de renseignements
pour tous les artistes peintres japonais, graveurs...
Les Hokusai manga seront publiés en recueil d'estampes
(gravures sur bois) en trois couleurs
(noir, gris, et couleur chair).

 Il en existe des milliers, réparties en 15 carnets;
le premier fut publié en 1814, quand l'artiste avait 55 ans.

La publication de cette série de livres d’images

s'étendra jusqu'en 1834.
Les trois derniers volumes ont, eux, été publiés
à titre posthume, deux d'entre eux ayant même été mis
sur pied par l'éditeur à partir de documents
non publiés jusque là.
Le tout dernier volume a, lui,
été formé à partir d'œuvres déjà publiées,
dont certaines n'étaient même pas d'Hokusai,
il n'est pas considéré comme authentique
par les historiens de l'art.


L'œuvre fut un succès immédiat.
Les Hokusai Manga seront connu en Occident
lorsque les paraphrases photographiques de
Philipp Franz von Siebold apparurent dans son ouvrage :
Nippon: Archiv zur Beschreibung von Japan en 1831.
L'œuvre commencera à être diffusée en Occident
peu de temps après l'arrivée du "Commodore Perry"
au Japon en 1854.
Cette œuvre influencera de nombreux artistes européens,
en particulier Gauguin, Van Gogh et Claude Monet,
voire le mouvement artistique appelé japonisme.

Couverture de 1888.

Il ne prend le sens précis de « bande dessinée »
qu'au cours du XXe siècle,
avec l'introduction de celle-ci au Japon.
Lorsqu'elle y devient très populaire, après 1945
et grâce à Osamu Tezuka,
le terme s'impose pour finir par ne plus désigner qu'elle.

A voir les yeux étoilés des personnages dessinés,
on est loin aujourd'hui des Hokusai manga..!


21/05/2012

"Aquarela do Brasil"


Fraîchement sortie de mon atelier, 
voici l'écharpe
"Aquarela do Brasil"
pétillante, gaie, colorée,
de quoi faire swinguer vos tenues d'été!



(Vendue)





17/05/2012

Rouge "Morrissien"


Ambiance pré-estivale
pour démarrer sa journée ou un goûter,
cela fait du bien au moral!


Au centre, comme un set de table,
essuie de cuisine aux
motifs de William Morris *.
Devant, petit présentoir sur pieds,
festonné en métal argenté (vendu).

Service (neuf) pour 6 personnes,
avec pot à lait, sucrier et théière ou cafetière,
motifs fraises des bois (vendu).


Gant de cuisine motifs William Morris*.

Détail des motifs du tissu " Strawberry Thief"
de William Morris*.
- 1834-1896 -

Pochette à maquillage, double avec miroir intérieur,
en PVC, motifs William Morris*.


Porte étiquette pour bagage en PVC,
Motifs William Morris*.

Ancien petit présentoir
pour le sel/poivre & moutarde,
à détourner si on veut,
pour le sucre en poudre, en morceaux....


*William Morris : un incroyable bonhomme!

14/05/2012

Que faire avec d'anciennes valises?

Bouclez les!
Les anciennes valises ont un charme
que les "boîtes" actuelles n'ont plus!
En toile, cuir, carton...
de coloris passés, patinés, monogrammés (chançard(e)),
 les malles et valises reprennent du service
en console, table basse ou de nuit...




Décoratives mais surtout fonctionnelles,
ces valises, en plus d'être console pour objets,
servent avant tout de rangements pour: 
 nos piles d'anciens magazines (de décoration pour ma part...),
 du linge de maison plus spécifique :
nappes de fête, plaids pour l'hiver.... 
les cadeaux des enfants reçus
pour toutes nos fêtes des mères,
   adorables cadeaux empoisonnés que l'on refuse d'exhiber
mais aussi de jeter!

Bref, un jolie petite planque discrète!
A vous de vous en inspirer...

09/05/2012

Le goût du goûter...



Pause tranquille où les objets se posent,
parfum chaud des financiers dorés ,
 effluves envoûtantes d'un thé ambré :
pause tranquille où les sens éclosent,
doux moment à partager...

Sur le  plateau en osier,
couvre-théière en satin beige, motif chinois,
présentoir en verre moulé,
tasses Sarguemines (réservées).


Financiers à l'orange
( recette initiale :
"gâteau à l'orange" de Claude Monet*)


Il faut :
100g d’amandes,
100g de farine,
100g de sucre,
2 oeufs,
1 orange pressée.

Préchauffez le four à 150°.
Mondez, hachez et pilez les amandes.
Mélangez bien le sucre et les jaunes d’oeufs,
le mélange doit devenir mousseux.
Ajoutez le jus passé à l’orange, les amandes
et la farine peu a peu.
Battez les blancs en neige ferme et incorporez-les à la pâte.
Versez dans (un moule à cake) des moules rectangulaires
à financiers
 Faites cuire à four doux pendant une demie-heure,
jusqu'à ce qu'ils soient bien bombés et dorés.

Bon goûter!







Ce livre illustré de peintures et de documents familiaux inédits,
est écrit et présenté par Philippe Piguet, arrière-petit-fils d'Alice Monet.

Le lecteur y rencontrera Monet le grand peintre, Monet le gourmet
et Monet l'hôte attentionné d'artistes, écrivains, hommes politiques, critiques-d'art
ou simples amis, tels Gustave Caillebotte, Paul Helleu, Cézanne, Renoir, Bonnard,
Octave Mirbeau, Sacha Guitry, Clemenceau...
24 illustrations en couleurs dont de nombreux documents familiaux
et le fac-similé d'un carnet de recettes inédit d'Alice Monet.

*



Claude Monet et sa femme Alice s’installent définitivement
à Giverny en 1883, avec leurs huit enfants.
De nombreux amis dont Clémenceau, Renoir ou Cézanne viennent y déjeuner.
Le peintre s’attachera toujours à créer dans cette demeure un cadre de vie harmonieux,
à l’image de ses toiles, et à offrir à ses hôtes des mets d’une très grande qualité.
Ses carnets de recettes sont là pour en témoigner.
Claire Joyes reconstitue, dans le détail, ce qui a été chez le peintre un véritable
art de vivre et de recevoir : la création d’un style.
Véritable succès lors de sa première édition en 1989, on y retrouve encore intacts l’ambiance et le charme d’une époque révolue.

Préfacé par Joël Robuchon.





07/05/2012

Que faire avec des assiettes dépareillées? #2

Eléments oubliés mais pourtant décoratifs,
Bien mises en évidence sur ce mur sombre...

Par le brillant de leur glaçure,
les assiettes, plats... sont intéressants en déco
car ils captent les sources lumineuses (fenêtre, lampe...),
se mettant ainsi tout seuls en évidence sur les murs,
contrairement aux tableaux,
qui doivent être mis en lumière pour être appréciés....
En voici quelques exemples en blanc et noir :

Ambiance douce, gustavienne
 par ces tons pastels.

Ambiance plus masculine
dans ce cabinet de toilette :
assiettes noires sur les lambris,
pointe de rouge dans le tissu
masquant la robinetterie.


Collection de plats, assiettes , tous crèmes :
décoration discrète mais bien présente!

  Contrastant sur le mur blanc,
bel ensemble d'assiettes
noires et "parlantes".

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...