Lifestyle in Normandy
Chers visiteurs,

Notre boutique "L'Embellie" est fermée depuis début janvier 2014.

Une nouvelle vie s'offre aujourd'hui à moi, dans un nouveau pays, avec de nouveaux projets..
Voilà pourquoi, ce blog qui dormait, renaît et change de nom!
Via "Bricoles & Girandoles", je vais vous faire partager mon art de vivre ici en Normandie : art de la table, recettes, trucs maison, bricolages mais aussi mes découvertes, mes passions... et, comme la chine, la restauration de meubles, la customisation, la création, font partie intégrante de mon être, quelques objets seront mis aussi en vente.

Cordialement.
Joëlle.

21/11/2012

Meuble de toilette dit "chemin de fer"?

Je vous vois déjà en train de rêver à l'Orient Express...
Non, ce n'est point un meuble
que l'on trouvait dans les wagons des trains!
  
Mais un meuble ancien, du XIXème,
que l'on trouvait dans les chambres de familles aisées
et dont la grande particularité était que l'on pouvait :

1/ dissimuler la cuvette à eau sous le coffrage supérieur,
laissant une chambre nette, impeccable,
sans traces d'un coin "salle de bain".


2/  (Le plus incroyable pour l'époque )
Le plateau supérieur, monté sur des rails cachés
sous le marbre, coulisse vers l'avant quand on l'ouvre.
Ceci permettait d'avoir un miroir bien en retrait et penché
pour se mirer mais sans avoir à déplacer le meuble du mur
mais encore, de pouvoir se laver sans éclabousser le bois
du meuble, souvent précieux, tout en ayant aussi de l'espace.

Puis tout rentrait dans l'ordre, disparaissant une fois,
le couvercle remis en place.



Ces meubles, témoins d'une époque révolue, sont rares :
- les déménagements et transports successifs 
font souvent sortir le plateau de ses gonds
et il est impossible de le remettre sur les rails
vu que ceux-ci sont camouflés sous le marbre
qui est bien fixé...!
- Ils ont souvent souffert : marbre cassé ou fendu,
bois abîmé, miroir absent, charnières hors service...
Au dessus du meuble "Chemin de Fer",
horloge à 3 cadrans en zinc (neuve) (vendue).

Celui-ci vient de Normandie,
à l'arrière, un cachet de garde-meubles de Rouen
ajoute du charme à la pièce.

Il est en ronce de noyer, dans un état impeccable,
le premier tiroir est compartimenté en 3,
permettant à l'époque de ranger peignes,
essuies, savon etc....
Les 2 suivants sont normaux & tous ferment à clé.

 Aujourd'hui, ce beau meuble peut à nouveau servir de :
- meuble d'appoint dans un hall d'entrée :
clés, courriers, publicité disparaissant
aux yeux des convives selon vos envies.
- bar d'appoint : le plateau coulissant pouvant être garni
de verres et devenir surface de service.
- meuble desserte dans une salle à manger :
le plateau faisant office de table complémentaire,
pour les plats, fromages, desserts etc... et en dessous : 
les nappes, serviettes rangées et triées
dans les compartiments adéquats.
- bureau d'appoint : l'ordinateur disparaissant du décor quotidien, caché sous le coffrage supérieur...
Bref, ce beau meuble a encore de beaux jours devant lui
car il est fonctionnel, même s'il a perdu son rôle initial,
petit, beau, classe et intemporel! 

1 commentaire:

Claire G a dit…

Quel beau meuble ! Et avec un tel commentaire, il devient pressant de lui trouver une place. C'est tellement agréable de doter nos objets d'une histoire ! Bravo, Joëlle, pour la trouvaille et pour les souvenirs.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...