Lifestyle in Normandy
Chers visiteurs,

Notre boutique "L'Embellie" est fermée depuis début janvier 2014.

Une nouvelle vie s'offre aujourd'hui à moi, dans un nouveau pays, avec de nouveaux projets..
Voilà pourquoi, ce blog qui dormait, renaît et change de nom!
Via "Bricoles & Girandoles", je vais vous faire partager mon art de vivre ici en Normandie : art de la table, recettes, trucs maison, bricolages mais aussi mes découvertes, mes passions... et, comme la chine, la restauration de meubles, la customisation, la création, font partie intégrante de mon être, quelques objets seront mis aussi en vente.

Cordialement.
Joëlle.

25/06/2012

Siphonnés siphaquakhaophiles!


Siphonnés siphaquakhaophiles*?
Ne vous inquiétez pas,
je ne vous emmène pas dans les coulisses d'un asile grec
mais dans l'histoire d'une collection dont
les belles pièces deviennent rares :

Les siphons.



Les siphons et bouteilles d'eau de Seltz
ont connu leur âge d'or au début du siècle dernier.
Mais de leur invention, vers 1775,
à leur disparition en 1952, ils n'ont cessé d'évoluer.

Le siphon est cet instrument original conçu pour produire
un mélange d'eau et de gaz carbonique servant
à couper divers alcools (absinthe, picon, vin,...);
pour ce faire, il suffisait de mélanger des poudres d'acide tartrique et de bicarbonate de soude à de l'eau.
Un mélange sous pression qui fut interdit dans les années 1952, en raison des risques d'éclatement de la bouteille
.


Jusque dans les années 1900,
les siphons étaient en porcelaine
et les pharmaciens étaient chargés de les distribuer
et d'effectuer leur remplissage.
La porcelaine pouvait être décorée ou non.
Ensuite, vers 1837,
L'invention du vase siphoïde
 par l'ingénieux SAVARES révolutionna le quotidien :
 les inconvénients qu'offrait le débouchage des bouteilles, inondant presque toujours la table et les environs,
et ne fournissant qu'un ou deux verres d'eau
réellement gazeuse, empêchaient beaucoup de gens
d'en faire usage.
Le vase siphoïde, fournissant toujours une eau également saturée, quelque temps qu'on mit à le vider,
n'amenant jamais aucun désagrément,
pouvant se passer de main en main,
fut immédiatement adopté par les consommateurs
et lindustrie des boissons gazeuses.


Les premiers carafes furent de couleurs claires, transparents, très originales de par leur forme
mais assez anonymes de par le manque de sérigraphie
sur le corps de la bouteille.

Dans un deuxième temps, ces carafes firent le bonheur
des buvettes à eaux de seltz à la fin du XIX ème siècle
et des cafés au début du XX ème siècle.
Ce furent les limonadiers qui se chargèrent de remplir
les siphons d'eau gazifiée.


 Les flacons de verre étaient produits en Tchécoslovaquie  toute soufflées à la bouche
par des maîtres-verriers et magnifiquement colorés :
les bleus, les bleus cobalt, marrons et vertes
gravées au nom du limonadier ou aux noms des cafetiers.


Les têtes, elles, en étain, fabriquées et montées en France.
Chaque tête est munie d'un "jet" pour servir à volonté,
l'eau gazéifiée.


Les premiers modèles produits dans les années 1830
 étaient appelés gazogènes.
Certains siphons étaient garnis d'un cannage ou d'un grillage, ce qui facilitait la maîtrise du flacon mais aussi en assurait une petite protection, en cas d'explosion.
C'est à cause de ce risque d'éclatement de la bouteille 
que l'usage des siphons diminuât
mais aussi l'arrivée des premiers sodas en bouteille
vers la fin des années 50,
qui sonnèrent le glas de ces carafes de verre.

.
*Les siphaquakhaophiles
est le nom donné aux collectionneurs de siphons.
Devenus objets de collection,
les siphons  peuvent aussi devenir objets de décoration,
éclairant par leur luminosité colorée votre intérieur...





L'eau de Seltz :

L'eau de Seltz




Ce nom provient de la ville de Seltz (Selteers),
dans le Duché de Nassau en Allemagne,
réputée pour ses eaux de source minérales.
Découvertes en 1525,
elles servaient de boisson aux habitants du pays.

D'abord, mise en bouteilles par le Duc de Nassau,
propriétaire de la source,
cette eau de seltz est expédiée dans toutes les parties
du monde, à plus d'un million de bouteilles.
S'étant aperçu que cette eau de Seltz devait ses qualités hygiéniques et agréables (légèrement acidulée)
grâce à la présence d'acide carbonique,
c'est ce principe que l'on développa grâce au siphon.


1 commentaire:

Jonas a dit…

Salut,


Nous aussi sommes des siphaquakhaophiles (hors, je ne connaissait pas du tout ce mot).

Saviez vous qu’il y a des siphon à soda datant d'époque 1930 que l’on utilisait avec des cartouches en CO2 a lieu des usines ? Ils étaient fabriqués par l’ancienne marque de « Sparklets » qui a inventé ce système de remplissage à Londres.
Les bouteilles étaient également fabriqué en Tchécoslovaquie tant que les Siphon étaient assemblés à Londres, New York et Berlin.
Nous restaurons ces belles bouteilles seltz et nous les utilisons tous les jours.
Nos siphons le plus âgés en état utilisable ont été fabriqué aux années vingt.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...