Lifestyle in Normandy
Chers visiteurs,

Notre boutique "L'Embellie" est fermée depuis début janvier 2014.

Une nouvelle vie s'offre aujourd'hui à moi, dans un nouveau pays, avec de nouveaux projets..
Voilà pourquoi, ce blog qui dormait, renaît et change de nom!
Via "Bricoles & Girandoles", je vais vous faire partager mon art de vivre ici en Normandie : art de la table, recettes, trucs maison, bricolages mais aussi mes découvertes, mes passions... et, comme la chine, la restauration de meubles, la customisation, la création, font partie intégrante de mon être, quelques objets seront mis aussi en vente.

Cordialement.
Joëlle.

11/07/2011

Thonet : Ikéa avant l'heure!

Nous aurons le plaisir de vous présenter à la rentrée
ces 4 chaises n°14
de Thonet
Estampillées, elles datent entre 1888 et 1922*.

(Vendues)



Et ce "perroquet" laissé dans son "jus" :

(vendu).




*Thonet : une révolution :



Thonet : une révolution :

Si Paris est peut-être le lieu d’invention du bistro,
 sa chaises est née dans les cafés Viennois …



L’inventeur de la chaise bistro : 
Michaël THONET
est né en 1796 en Allemagne à Boppard-sur-le-Rhin,

L’Autriche-Hongrie lui tend les bras  
en offrant à cet ébéniste la gloire de produire des meubles
et parquets pour les palais des Habsbourg.
Mais c'est surtout grâce à la réalisation du mobilier pour le célèbre café Daum, qu'il se lance dans la production en série.
La chaise n°4 qui le rendra célèbre devient son premier modèle industriel.


Une technique révolutionnaire :

Michaël Thonet voulait fabriquer des meubles de qualité
mais bon marché et produits en série.
Aux environs de 1830, il entreprit sa première expérimentation
sur la possiblilité de courber le  bois :
il sciait de fines lamelles qu'il immergeait dans un bain d'eau bouillante et de colle, il les collait entre elles,
puis les pressait dans un moule.
Mais cette technique s'avèra bientôt insatisfaisante
par instabilité des colles de l'époque.
Des meubles exportés vers les USA se dégradèrent sous l'influence d'un climat différent de celui de l'Europe.
Après ce transport désastreux, Michaël Thonet décida d'éliminer
la colle et de changer de technique :
  du bois de hêtre massif ou de palissandre était placé dans des moules en métal, ces tiges de bois étaient longuement travaillées
à la vapeur pour obtenir des formes incurvées
avant d'être vernies.
Cette technique de fabrication était révolutionnaire car
elle permettait une production à l'échelle industrielle,
tout en conservant l'authenticité et la pureté des lignes.
Le brevet pour ce procédé permettant de courber le bois
en recourant à la vapeur sera déposé à Paris en 1841.

Une chaise révolutionnaire :

Grâce à cette invention, une nouvelle chaise voit le jour, 
non plus donc sculptée dans du bois comme avant, 
 mais tout autre :
 solide, souple, légère et empilable,
non plus sculptée dans du bois
mais faite en parties détachées et détachables à assembler :
le tout premier kit!


Sa spécificité de la chaise réside dans un schéma
de fabrication simplissime :
- un dossier et un pied arrière d’un seul tenant,
- une assise en forme de galette arrondie cannée en rotin
   ou en contreplaqué thermoformé,
- des pieds devant ajoutés.

Le tout assemblés par des vis et boulons
qui pouvaient être ajustés au fil du temps.


Et surtout une forme appréciée des clients.
Beau succès pour un symbole de l’art Nouveau
qui verra la suprématie de Vienne.





La chaise n°14 de Thonet, conçue en 1859 en bois courbé, symbolise la "chaise bistrot" par excellence
et sera son plus grand succès.




Développement et médaille :

L'usine se développe alors rapidement,
passe de 50 employés à plus de 300,
et produit jusque 200 meubles par jour.
En se rapprochant des forêts de hêtres de Moravie, 
Thonet continue de réduire les coûts de production,
et développe une nouvelle forme de sous-traitance
avec les paysans de la région.
Nécessitant toujours plus de matière première,
il finit par acheter un domaine forestier en Hongrie,
où il fait construire sa troisième usine spécialisée
dans la coupe et le cintrage du bois.
Ses meubles font le tour des expositions internationales,
et en 1851, Thonet reçoit la médaille de bronze
de l'exposition universelle de Londres.
A sa mort en 1871, l'entreprise compte 6 usines en Europe.

Déclinaison du succès :

  Les Fils Thonet déclineront également leurs courbes
de hêtre dans d’autres objets emblématiques :



 comme des berceaux, bancs, tables, barbiers,
rocking-chair, chaise de bureau pivotante, chaise haute pour bébé, perroquets... 


On raconte qu'avant toute commercialisation,
Auguste Thonet, fils du fondateur, avait pour habitude
de lancer ses chaises du toit de l’usine pour s’assurer
de leur solidité...!
En 1875, les usines des fils Thonet produiront jusqu’à
620 000 chaises par an.
La chaise bistro N°14 sera produite à 45 millions d’exemplaires!

L'estampille en creux marquait les productions
des années 1860 à 1888 :


L'estampille à l'encre identifie les productions
 entre 1888 et 1922 :


 De 1888 jusqu'en 1922, tous les meubles Thonet sont signés soit par une marque en creux, soit par une étiquette,
 ou par les deux à la fois :


Au fil du temps, les étiquettes changent,
ce qui permet d'avoir une idée de l'époque de sa fabrication:
c'est ainsi que l'étiquette ci-dessous
avec 2 T encadrant THONET,


signe les productions entre 1922 et 1940.

Thonet toujours :

Aujourd'hui encore, des grands designers s'y intéressent toujours et s'amusent avec elle :



Ce n'est donc pas un effet mode qui explique le succès
encore vivant de cette chaise
mais bien des qualités intrinsèques  :
son design avant l'heure et son extrême simplicité
de fabrication et montage!
Tout cela a sûrement donné des idées à Ingvar Kamprad...!


2 commentaires:

Anonyme a dit…

Quel est le prix du perroquet de café de section carrée. Visible dans l historique ?

L'Embellie-Bruxelles a dit…

Bonjour,
Le perroquet que nous vendons est le blanc laissé dans son "jus" (cf photo avec le copyright "L'Embellie-Bruxelles"), celui dans l'historique de Thonet est une illustration de l'article... Désolée.
Cordialement.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...