Lifestyle in Normandy
Chers visiteurs,

Notre boutique "L'Embellie" est fermée depuis début janvier 2014.

Une nouvelle vie s'offre aujourd'hui à moi, dans un nouveau pays, avec de nouveaux projets..
Voilà pourquoi, ce blog qui dormait, renaît et change de nom!
Via "Bricoles & Girandoles", je vais vous faire partager mon art de vivre ici en Normandie : art de la table, recettes, trucs maison, bricolages mais aussi mes découvertes, mes passions... et, comme la chine, la restauration de meubles, la customisation, la création, font partie intégrante de mon être, quelques objets seront mis aussi en vente.

Cordialement.
Joëlle.

20/04/2011

L'art de la table : la cuillère


La  cuillère :

A la préhistoire, on employait des coquillages.
Le paléolithique a livré des cuillères en os et en bois  : fonctionnelle, avec son cuilleron en forme de main
et son manche de plus ou moins long.
Dans la Grèce antique, la cuillère en bois était utilisée
pour manger les œufs.
La Rome antique a connu une grande et une petite cuillère.


Au Moyen-Age, elle a plutôt la forme de louche
pour servir les plats.



Puis avec l'arrivée des métaux, elle se façonne en étain.

Jean-Baptiste Siméon CHARDIN

 Elle acquiert rapidement une dimension sociale :
en vermeil ou argent pour les riches.
L'expression au départ anglaise :
 "born with a silver spoon in his mouth"
(tirée de la traduction de Don Quichotte de Cervantes parue en 1712)
"être né avec une cuiller en argent en bouche",
prouve bien l'importance sociale de la cuillère
 car il était de tradition dans les familles riches,
que le parrain offre à son filleul une cuillère en argent
au moment de son baptême.
Cet objet était donc un symbole prouvant à la fois
que le bébé était né dans une famille très aisée
et qu'il n'aurait donc probablement
pas de soucis financiers dans le futur.


Le peuple se contente encore de bois ou d'étain...


Le terme latin d'escargeot "cochlea"  employé se change
 en  "cuillier" au milieu du XIème,
puis de "coller", à "cueillé", "cueillère",
on trouve enfin  les formes "cuillier"  en 1762, qui disparaît en 1798, pour devenir le mot "cuillère" que nous connaissons.
Sous toutes formes :


 trouée pour l'absinthe, à dessert, à thé, à café, à melon...
 Sous toutes matières :


jamais métal pour le caviar ou l'oeuf coque,
en nacre, bois de rose, corne, porcelaine...
elle se décline jusqu'à nous,
nous qui parfois, pouvons être ramassé à la petite cuillère...


Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...