Lifestyle in Normandy
Chers visiteurs,

Notre boutique "L'Embellie" est fermée depuis début janvier 2014.

Une nouvelle vie s'offre aujourd'hui à moi, dans un nouveau pays, avec de nouveaux projets..
Voilà pourquoi, ce blog qui dormait, renaît et change de nom!
Via "Bricoles & Girandoles", je vais vous faire partager mon art de vivre ici en Normandie : art de la table, recettes, trucs maison, bricolages mais aussi mes découvertes, mes passions... et, comme la chine, la restauration de meubles, la customisation, la création, font partie intégrante de mon être, quelques objets seront mis aussi en vente.

Cordialement.
Joëlle.

09/02/2011

Tendre et dure porcelaine...

Dans la famille "Terracotta", je demande...
La porcelaine

Elle tire son nom d'un coquillage nacré,
baptisé en italien "porcellana".
On distingue 2 sortes de porcelaines :

La porcelaine tendre :

Est inventée par Louis Poterat, vers 1675,
dans l'espoir d'obtenir une porcelaine
comme celle que ramenait la Compagnie des Indes
de Chine mais il lui manquait un ingrédient essentiel...
Composée d'argile calcaire et
d'un mélange d'alumine, soude et potasse.
Elle était relativement fragile et se rayait sous le couteau.
Après une première cuisson = le "dégourdi",
elle reçevait une "couverte" plombifère.


Assiette en porcelaine tendre XVIIIème

TOURNAI, XVIIIème,
assiette en porcelaine blanche,
décor polychrome bleu et de dorure.
photo de la Vente de PRESTIGE du lundi 31/5/2010
de l'hôtel de ventes Flagey
La porcelaine dure :
Est inventée en Chine sous la dynastie Tang (618-907).
Cette porcelaine arriva sous nos continents via les bateaux
de la Compagnie des Indes (1664 - 1798) et fît fureur
par sa qualité et blancheur.
Des "blanc-bleu" à des porcelaines polychromes qui
débarquaient sur notre continent donnèrent naissance à convoitise et envie : toutes les manufactures se penchèrent sur le secret de ce matériau qui garda le secret de sa composition jusqu'en 1768...
A Saint-Yrieix (Limoges) on employa enfin un autre
ingrédient...
Ce fameux ingrédient secret : le kaolin!
C'est ce kaolin qui lui assure cette blancheur,
est mélangé à du feldspath et du quartz
qui lui assure sa solidité.

Assiette en porcelaine de la Compagnie des Indes
Cette pâte est façonnée par tournage, moulage ou coulage.

Elle subit une première cuisson pour devenir "biscuit". 
Puis reçoit sa couverte et est recuite à forte température.
Le décor des céramiques peut se faire de différentes façons :

- soit directement sur l'émail cru, puis la couverte et le décor sont cuits ensemble à une température entre 850° et 1000°
 = technique du grand feu.

- soit les couleurs sont mises sur l'émail déjà cuit puis, la pièce est remise à cuire à une température plus basse ce qui permet des décors très élaborés et une large palette de couleurs
= technique du petit feu.

- L'or est rajouté après et redemande une nouvelle cuisson
à une autre température pour le fixer.
(toutes ces cuissons successives justifient le prix élevé d'une pièce)

Assiette en porcelaine dure, décor polychrome et or.
Manufacture Faber - Bruxelles
photo de la Vente de PRESTIGE du lundi 31/05/2010
de l'hôtel de ventes Flagey


La porcelaine est donc beaucoup plus fine, légère,
jusqu'à devenir translucide, d'une pâte extrêmement blanche et d'un émail homogène.

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...